Évacuations à long terme résultant de catastrophes naturelles : Impacts sanitaires et sociaux chez les communautés des Premières

Leçons à retenir pour la santé publique

Source: iStock

 

Survol de la publication

Ce résumé décrit le projet des Centres de collaboration nationale en santé publique (CCNSP), réalisé en collaboration avec Lilia Yumagulova, Darlene Yellow Old Woman-Munro et Emily Dicken portant sur le rôle de la santé publique dans le contexte d’évacuations de longue durée. Il fait aussi état des leçons tirées d’une recherche réalisée en partenariat deux communautés des Premières Nations, en plus de mettre de l’avant diverses implications pour les réponses de la santé publique aux évacuations à long terme lors de catastrophes naturelles.

Ce document fait partie d’une série de trois documents produits par les CCNSP dans le cadre du projet Réponses de la santé publique aux évacuations à long terme et au rétablissement. Le projet avait pour objectif d’examiner les effets des déplacements de longue durée sur les personnes évacuées lors de catastrophes naturelles, ainsi que les mesures de santé publique dans de tels contextes. Pour télécharger les autres documents de la série, cliquez sur les liens plus bas.



Évacuation à long terme, Premières Nations et santé publique

Bien que la préparation aux situations d’urgence soit l’une des fonctions essentielles de la santé publique au Canada, le rôle de la santé publique au-delà des mesures à court terme n’est pas toujours clair. De plus, les peuples des Premières Nations sont touchés de manière disproportionnée par des évacuations à répétition et pour des périodes prolongées lors de catastrophes naturelles.

Les impacts sanitaires et sociaux des évacuations prolongées et les conséquences à long terme des catastrophes naturelles doivent être prise en compte dans une planification collective des réponses d’urgence ancrée dans les priorités des Premières Nations et réalisée dans un contexte de relations continues et significatives entre les Premières Nations et la santé publique.

Projet sur les réponses de la santé publique aux évacuations à long terme et au rétablissement

Les CCNSP ont entrepris le projet sur les évacuations à long terme afin d’examiner le rôle de la santé publique dans la gestion des impacts sanitaires et sociaux des déplacements de longue durée lors de catastrophes naturelles.

Le projet s’est articulé autour de revues de la littérature, d’une analyse du milieu, d’entrevues avec des intervenants clés en santé publique et d’une recherche participative visant à comprendre l’expérience vécue par deux Premières Nations lors de catastrophes naturelles survenues ces dernières années. Ces travaux ont été réalisés en partenariat avec Lilia Yumagulova, Darlene Yellow Old Woman-Munro et Emily Dicken.

Ce document présente la description et la chronologie des activités menées dans le cadre du projet. Il met également de l’avant les constats issus de la revue de la littérature et des consultations, incluant les lacunes dans les connaissances et les données probantes. Les priorités qui se sont dégagées de ces premières étapes ont permis d’orienter les travaux de recherche participative ayant mené à la parution de deux études de cas avec des membres de deux communautés issues des Premières Nations ayant vécu une évacuation lors d’une catastrophe naturelle. 

Leçons tirées des études de cas avec deux communautés issues des Premières Nations

Les constats s’appliquent également à la façon de mener des travaux de recherche participative dans les communautés issues des Premières Nations, notamment l’importance de l’établissement de relations de confiance, la prise en compte de la sécurité culturelle et d’autres considérations éthiques. 

Les constats couvrent un large éventail de sujets, notamment ceux-ci :

  • L’importance d’accorder la priorité aux connaissances des Premières Nations et à leur autodétermination dans les plans d’intervention en cas d’urgence;
  • La nécessité d’adapter continuellement les plans d’intervention en cas d’urgence à l’évolution des contextes de chaque communauté; 
  • La valeur de protocoles de communication clairs à toutes les étapes du processus d’intervention en cas d’urgence; 
  • La nécessité de réfléchir à la continuité des services, à des soutiens qui soient culturellement appropriés, aux facteurs de risque situationnel et aux perspectives de la communauté sur les concepts de perte et de maison; 
  • La nécessité de prioriser les perspectives culturelles et historiques, y compris sur les souvenirs que les évacuations peuvent provoquer par rapport aux pensionnats autochtones. 

Apprentissages pour la santé publique

Les apprentissages pour les pratiques en santé publique incluent notamment l’importance du soutien aux approches communautaires des Premières Nations et du développement de programmes spécifiques à la culture pour faire face aux impacts sanitaires et sociaux à long terme des évacuations prolongées en raison de catastrophes naturelles.

Servez-vous de cette ressource pour :

  1. Comprendre l’importance et l’application des méthodes de recherche participative pour informer la préparation aux situations d’urgence et aux évacuations dans les communautés issues des Premières Nations;
  2. Élaborer des plans d’intervention en cas d’urgence, des protocoles de communication et des lignes directrices pour la coordination et la prestation des services et pour la formation qui sont culturellement appropriés et qui répondent aux besoins sanitaires et sociaux des Premières Nations lors d’une situation d’urgence; 
  3. Concevoir des stratégies adaptées aux besoins et aux priorités auto-identifiés des peuples des Premières Nations tout au long de l’évacuation, du rétablissement et de la réinstallation après une évacuation due à une catastrophe naturelle.