PORTAIL DES CCN 

Vous trouverez ci-dessous des ressources provenant 
des six centres de collaboration nationale.

Filtrer par:

Filtres

Le Portail réunit une sélection non exhaustive de ressources provenant des six CCN. Pour faire une recherche, cliquez sur Sujet, Type de ressources, CCN ou Compétence essentielle.

Notez bien : certaines ressources n'ont pas été indexées pour inclure les Compétences essentielles de l'ASPC.

portal entry image

Explorer d’autres méthodes de dépistage du VIH afin de respecter l’engagement du Canada envers les cibles 90-90-90 d’ONUSIDA

CCNMI | 01/01/2019 | Maladies infectieuses, ITSS, CCNMI

Le 26 avril 2018, SHARE, les laboratoires nationaux de recherche sur le VIH/Sida, le Laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le projet SHARE de la Saskatchewan (recherche sur le VIH/sida) ainsi que le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) ont réuni des partenaires et des participants pour engager une réflexion sur d’autres méthodes de dépistage du VIH. Durant la séance, on a présenté de nouvelles technologies et approches de test qui pourraient potentiellement élargir les options de test du VIH au Canada si elles étaient étendues pour atteindre les gens là où ils se trouvent.

En savoir davantage
french portal thumbnail

Les maladies transmissibles sexuellement et les soins infirmiers dans les communautés autochtones

Le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses, ainsi que l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada, ont tenu un Google Hangout On-Air (rencontre en direct sur Internet), qui a mis en vedette les pratiques de soins pour les ITSS adaptées à la culture des communautés autochtones. Clarence Frenchman, un infirmier-gestionnaire et coordonnateur des cas de VIH au Centre de santé Ahtahkakoop en Saskatchewan, et Albert McLeod, un consultant et formateur interculturel dont le travail met l’accent sur les peuples autochtones et le VIH/SIDA, ont co-animé ce webinaire d’une durée d’une heure.

En savoir davantage
portal entry image

La lutte contre la grippe : faut-il revoir notre conception des choses?

Le Conseil consultatif national de l’immunisation recommande désormais que « toutes les personnes âgées de 6 mois et plus se fassent vacciner contre la grippe » au Canada. Toutefois, sur quelles données probantes s’appuie-t-on pour préconiser des programmes universels? Dans le cadre de ce webinaire, le docteur Richard Schabas (médecin hygiéniste en chef de l’Ontario de 1987 à 1997 et aujourd’hui médecin hygiéniste du Bureau de santé de Hastings et Prince Edward) examinera cette question en abordant notamment les implications découlant des nouvelles recherches sur le sujet.

En savoir davantage
portal entry image

Atteindre les populations mal desservies: tirer parti des tests de dépistage au point de service des infections transmissibles sexuellement et par le sang pour explorer de nouvelles options de programme au Canada

Le dépistage pratiqué au point de service (DPS) est une solution pour repenser les tests de diagnostic.

Cette pratique de dépistage délocalisée peut être défini comme « un test de dépistage effectué hors du laboratoire clinique et à proximité de l’endroit où le patient reçoit des soins. Ce dépistage au point de service est généralement effectué par du personnel hors laboratoire et les résultats sont utilisés dans l’immédiat pour la prise de décision clinique». Il peut être effectué dans divers milieux, notamment les hôpitaux, les cliniques, les cabinets de médecin, les pharmacies, les ambulances, les établissements de soins infirmiers et de soins de longue durée ou la résidence du patient, ce qui permet d’offrir les services de santé à proximité des personnes, et permet d’améliorer les services de dépistage et ce particulièrement pour les populations qui n’utilisent pas les services existants pour de nombreuses raisons, incluant, la stigmatisation, la discriminalisation, la criminalisation et l’isolement géographique.

Bien que l’intérêt d’étendre le DPS au Canada soit démontré, la transposition de la recherche et des données probantes en politiques et en programmes de DPS demeure un défi. Et comme l’ont reconnu de nombreux groupes et organisations au Canada, notamment l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) et le Centre d’action des IRSC sur le VIH/sida (REACH 2.0), il subsiste un fossé entre la recherche et le développement et sa mise en oeuvre au Canada.

Cet examen est le premier de plusieurs projets que mène le CCNMI, et il a pour but de résumer les technologies et dispositifs de DPS actuellement sur le marché, approuvés ou disponibles au Canada ou en cours d’élaboration.

En savoir davantage
portal entry image

Les trousses de dépistage rapide du VIH et des ITSS dans les points de service : une analyse des facteurs contextuels qui nuisent à leur adoption au Canada

Le Canada s’efforce d’atteindre les cibles 90-90-90 de l’ONUSIDA en matière de VIH (virus immunodéficience humaine). Cependant, dépister le VIH chez les 20 p. 100 de personnes qui ne connaissent pas leur statut sérologique demeure un obstacle majeur.

Dans le présent article, nous plaidons en faveur d’une utilisation accrue des trousses de dépistage rapide dans les points de service; nous montrons la polyvalence de leur utilisation dans les diverses régions du Canada et leur potentiel de déploiement décentralisé qui améliorera non seulement l’accès aux services de dépistage mais aussi les taux de dépistage, dans le but ultime d’atteindre les cibles 90-90-90 établies par l’ONUSIDA.

De plus, pour lutter efficacement contre l’entrelacement (syndémie) des infections au VIH et autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), nous proposons ce qui suit : i) un financement accru des initiatives combinées de dépistage dans les points de service à l’aide des trousses de dépistage rapide; ii) la transposition des projets pilotes prometteurs de dépistage dans les points de service en programmes de dépistage provinciaux; iii) l’homologation d’un plus grand nombre de trousses de dépistage rapide dans les points de service afin d’augmenter les choix, d’améliorer la disponibilité et de réduire les coûts; iv) la formation et l’accréditation de professionnels pour le dépistage dans les points de service, et enfin, v) l’offre à l’échelle nationale du dépistage dans les points de service à l’aide des trousses de dépistage rapide pour accroître l’accès aux services de dépistage et favoriser l’équité en matière de soins de santé.

En savoir davantage
portal entry image

Tuberculose multirésistante – Ressources internationales à l’intention du personnel de santé publique

Le CCNMI a dressé une liste des ressources internationales à l’intention du personnel œuvrant en santé publique; ces ressources peuvent être consultées et adaptées au contexte canadien. Comme le note dans son commentaire le Dr Yoav Keynan, directeur scientifique du CCNMI, le Canada n’a pas encore connu de hausse de tuberculose multirésistante (TB-MR), mais avec l’importante migration de personnes en provenance de partout dans le monde, la tuberculose multirésistante pourrait bientôt devenir un problème de santé publique au pays.

En savoir davantage
portal entry image

Bases de données canadiennes sur les vecteurs de maladies

La modélisation mathématique est une méthode de recherche qui permet des simulations du monde réel dans un espace virtuel. Pour la santé publique, les résultats de la modélisation peuvent être utilisés pour déterminer les interventions possibles et optimiser les résultats souhaités pour les populations.

Lors du 5e atelier biennal 2016 du groupe de recherche Pan-InfORM, des praticiens et des analystes en santé publique et des chercheurs en modélisation mathématique ont été réunis pour apprendre comment les deux disciplines, la modélisation et la santé publique, peuvent collaborer pour améliorer la prévention et le contrôle des maladies. Pendant les discussions sur de nouvelles frontières pour la modélisation et les maladies infectieuses, les modélisateurs et les épidémiologistes ont exprimé leur intérêt à savoir où trouver des données sur les vecteurs (des moustiques ou des tiques, par exemple) pouvant être utilisés pour prédire les maladies émergentes.

Pour combler cette lacune, le CCNMI et le CCNSE ont compilé une liste d’ensembles de données entomologiques provinciaux sur les vecteurs, les informations contenues dans ces ensembles ainsi que les personnes avec qui communiquer pour y accéder.

En savoir davantage
portal entry image

Derrière le rideau de la modélisation mathématique : regard sur un projet collaboratif de modélisation de stratégies de santé publique en matière de gestion de la syphilis

Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses | 01/01/2018 | Charge de la maladie, Modélisation mathématique, Étude de cas ou récit tiré des pratiques, CCNMI

Notre étude de cas présente l’expérience d’une équipe interdisciplinaire associée à l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), à l’Université de Toronto et à l’Université Harvard, réunie dans le but d’appliquer la modélisation mathématique à l’évaluation d’une mesure d’action destinée à réduire le fardeau de la syphilis à Winnipeg au Manitoba. Son parcours montre que la modélisation mathématique peut produire des données pertinentes pour guider les décisions des planificateurs et des praticiens de la santé publique tout au long de la mise en oeuvre d’une intervention inédite. L’équipe a tiré de son expérience des leçons susceptibles de démystifier cette approche et de démontrer les avantages de la collaboration entre spécialistes de la modélisation et personnel de la santé publique.

En savoir davantage
portal entry image

La gérance des antimicrobiens dans le secteur des soins de longue durée et aux personnes âgées : les raisons d’agir, un appel lancé aux gestionnaires

Ce webinaire (9 mars 2017) a été conçu à l’intention des hauts dirigeants, des décisionnaires et des innovateurs du secteur des soins de longue durée (administrateurs, directeurs médicaux, directeurs des soins infirmiers et gestionnaires de programme) qui évoluent dans des structures provinciales et des organismes des secteurs privé ou bénévole. Nous avions demandé à ceux-ci d’inviter également des membres clés de leur personnel qui veillent à la mise en œuvre des programmes de gérance des antimicrobiens (par ex. des spécialistes de la prévention et de contrôle des infections ou des infirmières praticiennes).

En savoir davantage

 1  2  3   Page suivante >

Inscrivez-vous aux nouvelles des six CCN en santé publique*

*Je consens à recevoir de l’information sur les travaux des Centres de collaboration nationale en santé publique (CCNSP). Les informations recueillies sur la province, le pays, l'appartenance organisationnelle et le titre professionnel des abonnés servent uniquement aux fins de planification ou d'évaluation du programme ou des activités des CCNSP. Vos informations personnelles ne seront ni divulguées, ni vendues, ni transmises à des tiers. Veuillez acheminer toute question au sujet de la collecte de données personnelles à (204) 318-2583 ou à communications@nccph-ccnsp.ca.