french news entry image

Les lauréats des Prix d'application des connaissances des CCNSP 2019

Catégories: CCNDS,CCNSE,CCNPPS,CCNMI,CCNSA,CCNMO,Étudiants

Les Centres de collaboration nationale en santé publique (CCNSP) ont le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix d’application des connaissances. L’objectif des Prix d'application des connaissances des CCNSP est de reconnaître le travail d’étudiantes et d’étudiants des cycles supérieurs au Canada.

Les trois lauréats de 2019 sont Steven Lam, Sherry Nesbitt et Osnat Wine. Les dossiers de candidature des lauréats ont été examinés et notés selon les critères suivants :

  • pertinence concernant l’application des connaissances en santé publique;
  • créativité/innovation démontrée dans le projet;
  • érudition du projet;
  • répercussions possibles du projet; et,
  • qualité et degré de soutien du directeur des travaux.

Les lauréats se verront décerner leur prix respectif lors de Santé publique 2019, la conférence annuelle de l’Association canadienne de santé publique qui se tient à Ottawa (Ontario) cette année. Ils présenteront également leur projet ou thèse lors d'une séance dédiée aux lauréats des Prix d'application des connaissances. 

 


 

Steven Lam – étudiant au doctorat en santé publique, Université de Guelph

Projet : Vers des changements en profondeur entre les sexes : le rôle potentiel de l’évaluation collaborative et de l’application des connaissances intégrée.

Le projet de Steven fait la synthèse d'expériences menées dans le cadre d’évaluations savantes et relève les synergies entre l'évaluation et l'application des connaissances afin d’éclairer les programmes de santé publique favorables à l’égalité des sexes.

Ses travaux sur l’application des connaissances est motivé par un intérêt personnel à rendre la recherche plus accessible, plus facile à comprendre, plus intéressante et ainsi plus susceptible d’être utilisée. Pour qui n'a toujours pas compris, il lance une boutade :  « À quoi bon la recherche appliquée si on ne l'applique pas à des problèmes pratiques? ».  L’application des connaissances et l’évaluation de programmes sont des éléments importants des programmes de santé publique, et il s’intéresse particulièrement aux synergies entre les deux.

Pour Steven, ce sont les utilisateurs et utilisatrices des connaissances qui joueront un rôle de plus en plus important dans le domaine de l'application des connaissances.

« À quoi bon la recherche appliquée si on ne l'applique pas à des problèmes pratiques? »

                                                                          - Steven Lam, lauréat

 


 
Sherry Nesbitt – étudiante à la maîtrise en santé mondiale, Université McMaster

Thèse : Expériences d’exclusion sociale chez les femmes âgées dans un contexte rural canadien.


Pour ce projet, Sherry a eu recours à des activités traditionnelles et innovantes d’application des connaissances dans le but de traduire les nouvelles connaissances en actions de santé publique à l’échelle nationale et internationale.

Dans le cadre de son travail en santé publique, Sherry a pu constater comment on utilise différents types de connaissances pour modifier les pratiques, éclairer les programmes ou influencer le changement de politique. Son projet de recherche « prend forme » et lui apporte une grande satisfaction quand elle parvient à susciter des conversations mutuellement engageantes et bénéfiques qui reposent sur les connaissances acquises grâce au projet pour motiver, promouvoir et faire avancer la planification. Sherry est d’avis que les stratégies innovantes en application des connaissances, ainsi que l’évolution de ce que l’on appelle le « savoir » contribuent à rendre l’information plus accessible aux praticiens de la santé publique.

 

 

 


 
Osnat Wine – étudiante au doctorat au département de pédiatrie, Université de l’Alberta


Thèse : Déterminer les composantes essentielles du processus collaboratif dans l’application des connaissances intégrée (ACI) : étude de cas sur une recherche en santé environnementale.

 
Le travail d'Osnat porte sur l’approche ACI d’un projet de recherche novateur à exploration de données, mené par une équipe interdisciplinaire, qui évalue les influences de l’environnement sur les résultats défavorables à la naissance.

Osnat a toujours été passionnée par la santé environnementale et elle s’intéresse particulièrement à trouver des moyens de rendre la recherche pertinente et influente. Faire partie d’une équipe, travailler en collaboration pour mener à bien le projet et atteindre ses objectifs d’application des connaissances constituent les aspects les plus satisfaisants de son projet de recherche. À son avis, la sensibilisation, l’engagement et la compétence des chercheurs participant à l’application des connaissances augmentent, et la collaboration améliore à la fois la production et l’application des connaissances.